Comédie – 4 actes (1988)

Durée 2h10

Distribution 6 Femmes - 4 Hommes

Style général une comédie moderne pleine de quiproquos sur fond de fraude fiscale. Un homme riche incapable se mêle des affaires florissantes de sa femme.

Argument Françoise dirige de main de maître un bureau de recrutement de personnel. Elle a deux secrétaires aux caractères et aux tempéraments fort différents. Walter, son mari, possède la fortune familiale qui a permis à Françoise de monter ce bureau. Il est cependant un incapable sympathique qui passe son temps entre le tennis et le golf. Il vient de temps en temps au bureau chercher de quoi subvenir à ses besoins. Un jour, il accepte de remplacer la plus jeune des secrétaires et reste seul au bureau. Deux contrôleurs des contributions arrivent et les quiproquos commencent. Walter, qui ignore leur identité, se vante de travailler « au noir », sans être déclaré officiellement. Au même moment, la visite de l’amant de Françoise n’arrange rien.

Personnages Françoise, 40-50 ans, directrice de « Manager » ; Walter, 40-50 ans, mari de Françoise ; Geneviève, 50-60 ans, secrétaire de direction ; Carole, 20-25 ans, secrétaire ; Roger, amant de Françoise ; Legalle, inspecteur des impôts ; Galopin, son assistant ; Dubuisson, comptable frustré ; deux candidats à l’emploi.

Decor un seul, bureau classique, mobilier de bureau, 2 tables, 4 chaises, ordinateurs, 2 téléphones, 1 photocopieur, décoration ad libitum, 3 portes.

Costumes contemporains. Walter : tenue sportive.

Mise en scène la rapidité de l’action s’impose.

Haut de page

Quelques photos du spectacle

Haut de page

Téléchargement

Téléchargez maintenant le texte de cette pièce

Haut de page

Le principe de protection du droit d’auteur

Le principe de la protection du droit d'auteur est posé par l'article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle (CPI) "L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial". L'ensemble de ces droits figure dans la première partie du code de la propriété intellectuelle qui codifie les lois du 11 mars 1957 et du 3 juillet 1985.

Toute violation du droit d'auteur qui constitue un acte de contrefaçon est réalisée par la violation du droit moral de l'auteur (par exemple atteinte au droit de divulgation ou de paternité de l'auteur, atteinte au droit au respect de l'œuvre) ; la violation de ses droits patrimoniaux (reproduction et/ou représentation intégrale ou partielle de l'œuvre sans autorisation de l'auteur).

Haut de page