Comédie de caractère – 3 actes

Durée 1h45

Distribution 4 Femmes - 1 Homme

Style général une comédie tendre et touchante qui se déroule dans une maison de retraite pour personnes riches. Deux pensionnaires qu’a priori rien ne rassemble ne supportent plus d’attendre. D’attendre quoi ? Les repas ? Les jeux idiots ? La compassion ? Les impatiences de certains membres de la famille qui guettent l’héritage ? La monotonie ? La mort, quoi ? Ils élaborent un plan pour « s’évader » et vivre à fond les instants, semaines, mois, années qui leur restent à vivre. Un plan audacieux, plein d’amour et finalement très drôle … à leur âge ! Une comédie joyeuse, fraiche et qui donne un formidable espoir quand tout semble figé pour ceux qui approchent de la ligne d’arrivée …

Argument La Comtesse Roxanne du Plessy de Vignecourt est veuve et coule ses jours dans une seigneurie. Elle est très riche, n’est pas particulièrement heureuse et se prend régulièrement la tête avec son infirmière. Sa famille se résume à sa nièce par alliance, Claudine, et la fille de celle-ci, Sandra. Claudine voudrait prendre la main sur la fortune de la vieille et manœuvre en ce sens en connivence avec l’infirmière, alors que Sandra, assistante à l’université et navigatrice, honnête et désintéressée, a une relation très forte avec sa grand-tante. Roxanne a sympathisé avec un autre pensionnaire, Johnny, ancien loubard devenu riche. Les raisons de sa présence dans cette maison de retraite sont un peu spéciales et seront dévoilées en cours d’histoire. Il sait que Roxanne n’est pas heureuse et il essaie de la convaincre de quitter ce home et de partir à l’aventure. Une idée complètement folle et pourtant, le projet va prendre forme. Pour ce faire, il faut simuler la démence …

Personnages Roxanne, 82 ans, Comtesse du Plessy de Vignecourt, veuve très fortunée, en pleine santé (pour son âge !) ; Agnès Fornage, 40-60 ans, infirmière attitrée de Roxanne, assez rébarbative ; Claudine, 55-60 ans, veuve, nièce par alliance de Roxanne, plutôt vénale ; Sandra , 33 ans, fille de Claudine, petite-nièce de Roxanne, bio-ingénieure, navigatrice, adorée de Roxanne, Johnny , 79 ans, pensionnaire, ancien loubard devenu riche, sympathisant de Roxanne

Decor un seul, chambre de pensionnaire dans une maison de retraite avec le mobilier, lit, armoire, télé, table de nuit, … Deux sorties, vers salle de bain et vers couloir. Déco habituelle, photos de famille

Haut de page

Téléchargement

Téléchargez maintenant le texte de cette pièce

Haut de page

Le principe de protection du droit d’auteur

Le principe de la protection du droit d'auteur est posé par l'article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle (CPI) "L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial". L'ensemble de ces droits figure dans la première partie du code de la propriété intellectuelle qui codifie les lois du 11 mars 1957 et du 3 juillet 1985.

Toute violation du droit d'auteur qui constitue un acte de contrefaçon est réalisée par la violation du droit moral de l'auteur (par exemple atteinte au droit de divulgation ou de paternité de l'auteur, atteinte au droit au respect de l'œuvre) ; la violation de ses droits patrimoniaux (reproduction et/ou représentation intégrale ou partielle de l'œuvre sans autorisation de l'auteur).

Haut de page