Suspens psychologique – 5 séquences (2005)

Durée 1h40

Distribution 3 Femmes - 3 Hommes

Style général une escroquerie à l’assurance, aux Etats-Unis, en 1963, tirée d’une histoire vraie. On assiste à un bras de fer entre deux personnages (dont l’un est aveugle) qui ont chacun leur raison de haïr l’autre. C’est un suspens qui va croissant et qui tient le spectateur en haleine JUSQU’AU DERNIER MOT DE LA DERNIERE REPLIQUE !

Argument Michaël Chester est épicier de son état dans une petite ville de l’Oklahoma, Dicksonville. Un soir, il se fait renverser par une voiture et sombre dans le coma. Il en ressort 8 jours plus tard … aveugle ! Six semaines d’hôpital et il rentre chez lui. Il retrouve son épouse, Laura, bigote et relativement soumise, sa sœur, Debbie, qui est sa confidente, ainsi qu’une cliente un peu collante, mais charmante, Madame Haggish. La cécité de Michaël n’est peut-être pas définitive, personne ne peut le garantir. Un inspecteur d’assurance arrive et l’informe qu’il avait, en son temps, souscrit une police familiale qui lui garantit une indemnité de 50.000 dollars … s’il est toujours aveugle 6 mois après l’accident, jour pour jour ! La lutte à mort entre les deux protagonistes commence, avec une Laura plus gênante qu’autre chose et une Debbie confidente et conseillère de son frère. Jusqu’où iront-ils pour faire valoir leur bon droit … ou leur tricherie ?

Personnages Michaël, 35-60 ans ; Laura, 35-60 ans, épouse de Michaël ; Patterson, 35-60 ans, inspecteur d’assurance ; Debbie, 30-45 ans, sœur de Michaël ; Mme Haggish, 45-65 ans, cliente ; Friedman, 40-60 ans, notaire.

Decor un seul, arrière-boutique d’une épicerie, meublée simplement, deux entrées.

Costumes début années 60, Etats-Unis.

Mise en scène une atmosphère tendue, rôle important du personnage aveugle, importance de travailler la profondeur des personnages.

Haut de page

Quelques photos du spectacle

Haut de page

Téléchargement

Téléchargez maintenant le texte de cette pièce

Haut de page

Le principe de protection du droit d’auteur

Le principe de la protection du droit d'auteur est posé par l'article L.111-1 du code de la propriété intellectuelle (CPI) "L'auteur d'une œuvre de l'esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial". L'ensemble de ces droits figure dans la première partie du code de la propriété intellectuelle qui codifie les lois du 11 mars 1957 et du 3 juillet 1985.

Toute violation du droit d'auteur qui constitue un acte de contrefaçon est réalisée par la violation du droit moral de l'auteur (par exemple atteinte au droit de divulgation ou de paternité de l'auteur, atteinte au droit au respect de l'œuvre) ; la violation de ses droits patrimoniaux (reproduction et/ou représentation intégrale ou partielle de l'œuvre sans autorisation de l'auteur).

Haut de page